Servizio recupero dati da RAID
BBB Credited Business   VefiSign Secured
BeyondSecurity.com - Secure Site  

Stratégies pour formatage accidentel de lecteur


Procédure de récupération

Téléchargez et essayez la récupération de données File Scavenger® en mode de démonstration comme suit :

Rechercher : *
Dans : choisissez le numéro du disque, non la lettre du lecteur.
Mode : Long

Analyser les lecteurs reformatés à l'aide de File Scavenger
Le numéro du disque doit être sélectionné.

Si des fichiers sont trouvés et prévisualisés en mode de démonstration, vous pouvez acheter une licence et enregistrer les fichiers sur un autre lecteur.

Facteurs déterminant la récupérabilité

Format de système de fichiers

La liste ci-dessous présente la récupérabilité des systèmes de fichiers courants après leur reformatage dans le même système de fichiers :

  • Bonne : NTFS.
  • Moyenne : FAT, FAT32, exFAT, HFS+, XFS.
  • Mauvaise : Ext3, Ext4, UFS1, UFS2, VMFS.

La récupérabilité est généralement bonne lorsqu'un volume est reformaté dans un système de fichiers différent.

Le tableau suivant présente la récupérabilité attendue dans certains scénarios.

Système de fichiers d'origine Nouveau système de fichiers Récupérabilité
 NTFS   NTFS   Bonne 
 FAT32   FAT32   Moyenne 
 Ext 3 ou 4   Ext 3 ou 4   Mauvaise 
 NTFS   FAT32   Bonne 
 FAT32   NTFS   Bonne 
 Ext 3 ou 4   XFS   Bonne 

Taille relative et emplacement des nouvelles partitions

La récupérabilité est généralement très bonne après le repartitionnement de lecteur si le nombre de partitions ou leur taille a changé. L'exemple ci-dessous illustre ce point.

À l'origine, un lecteur contient trois partitions Ext3 comme suit :

Ext3, 50 Go Ext3, 50 Go Ext3, 50 Go

Après le partitionnement :

Ext3, 50 Go Ext3, 25 Go Ext3, 75 Go

La première partition garde son emplacement et sa taille d'origine. Étant donné qu'il s'agit d'une partition Ext3, elle n'est pas récupérable sauf en mode de récupération brute. La seconde partition reste à l'emplacement d'origine mais a été réduite à 25 Go. Les fichiers stockés dans la seconde moitié de la partition d'origine sont récupérables. La troisième partition est totalement récupérable car son emplacement de départ a changé.

Nouvelles données

Outre les deux facteurs discutés précédemment, les données peuvent également devenir irrécupérables si elles sont écrasées par de nouvelles données. Par exemple, après le reformatage d'une partition NTFS de 50 Go, presque toutes les données d'origine restent récupérables. Si, par exemple, 10 Go (20 % de la capacité totale) de données nouvelles sont copiés dans la nouvelle partition, ces données écraseront les données d'origine, réduisant la récupérabilité à 60 % environ. Pour les volumes NTFS, chaque pour cent (de la capacité totale) de nouvelles données réduira la récupérabilité des données d'origine d'environ 2 %.


Retour aux Meilleures pratiques en matière de récupération de données